jainas: (denial)
Ce visuel (vu sur tumblr) me donne de flashs de fanfic De Bon Présages dans laquelle Aziraphale découvrirait qu'il empoisonne les canards depuis tout ce temps.
(Crowley était ou n'était pas au courant, ça reste à déterminer...)

:D


jainas: (kara)
The Art of Asking est né du TED Talk éponyme fait par Amand Palmer en 2013 (que je recommande d’ailleurs beaucoup). Le livre mêle essai et autobiographie dans une réflexion de ce que signifie et implique l'acte de demander mais aussi celui de recevoir, et comment ils se connectent avec la création artistique, le besoin et la peur d’être vue pour ce que l’on est, la honte d’avoir à demander...
On explore également plus particulièrement comment Amanda Palmer applique cela - pas toujours sans douleur ou sans hésitation - à sa propre pratique artistique et ses rapports avec les fans, mais aussi plus largement dans le contexte du financement participatif, et - plus difficilement - comment elle a lutté pour apprendre à demander et accepter recevoir dans ses relations personnelles.

Quiconque a un peu suivi la carrière d'Amanda Palmer (ou son compte twitter ne serait-ce qu’une semaine) est familier avec le niveau d'échange et de confiance qu'elle a établi avec sa fanbase et la manière dont cette dernière lui rend cette confiance au centuple.
Il ne faut donc pas être surpris par la franchise et la candeur brutale, parfois douloureuse avec laquelle la partie autobiographique du livre expose à vif ses hésitations et ses faiblesses, les détails parfois terriblement intimes de sa vie et de sa carrière, qu’il s'agisse de l’aspect monétaire ou de l’aspect humain.
Elle discute son expérience d’artiste de rue en tant que statue humaine et la manière dont cela à influencé son comportement quand elle est devenue musicienne puis rock-star, sa relation avec son meilleur ami puis la maladie de ce dernier, les deuils et drames plus ou moins proches, ses rapports avec sa famille et ses amis, avec d’autres artistes et créateurs de tous poil, son ex-label, ses fans, les controverses et attaques qui ont parfois écornées sa carrière, le syndrome de l’imposteur que rencontrent de nombreux artistes elle compris, la manière (extrêmement rare pour un artiste) dont elle utilise les réseaux sociaux et conçoit les flux d’échanges avec sa communauté, le financement participatif, les raisons qui font que certains projets marchent et d’autres non…
De manière très importante aussi, elle dévoile beaucoup de sa relation puis de son mariage avec Neil Gaiman et des dessous de leur vie de couple, les angoisses nées de la différence d'âge, de la différence de revenu, les hésitations et les crises de panique, l'intimité grandissante qui réveille toutes ses difficultés à s’engager émotionnellement et à accepter certaines formes d’aides qui mettraient à mal son indépendance et l’image qu’elle à d’elle-même...

C’est un livre très riche, qui se lit très facilement. Le style d’écriture est loin d’être littéraire, mais il n’en est pas moins très efficace, l’écriture d’Amanda invite à l'empathie et fait pénétrer le lecteur dans son univers. Que l’on connaisse Amanda Palmer et son œuvre ou non en l’ouvrant, on l’achève en ayant l’impression de connaître - de voir réellement - Amanda, Anthony, Neil…
Et au delà de cet aspect, le livre développe avec force de nombreux thèmes finalement très universels, à différents niveaux, et je pense que c’est une lecture où chacun peut trouver quelque chose qui lui parle, peut-être touché et ému. Il donne à ruminer, à réfléchir sur ce que l’on attend des rapports humains, des questions que l’on est prêt à poser, des demandes que l’on est prêt à faire, la nature de l’aide que l’on est prêt à accepter - ou non -, et pourquoi.
Lecture 100% recommandée.

D'un point de vue plus personnel, la discussion où elle et Neil Gaiman échangent tour à tour ce qui leur fait le plus peur au monde m'a beaucoup touché. D’abord pour l'intimité incroyable qu'ils nous ouvrent, mais aussi parce qu ça m'a fait me questionner sur moi-même et mes propres relations. De quoi ai-je le plus peur ? Est-ce que je veux que quelqu'un le sache ? Est-ce que je veux que Ces' le sache ? Qu'est ce que ça changerait entre nous ? La question sous jacente à tout ça c'est "Est-ce que je peux te faire confiance ?", et elle n'est pas toujours facile à poser, même quand on connait déjà la réponse.

jainas: (play naked)
Lectures du moment :


- Funeraille, le premier tome de la sériel spin-off de Freak's Squeele centrée sur l'histoire du personnage éponyme est enfin sortit, et nous nous sommes empressé de l'acquérir.
Fortunate Sons )


- Le tome 8 de Cut & Run, Touch & Geaux, est sortie le mois dernier, et comme ce qui est à présent mon habitude, je l'ai dévoré en un week-end.
Les aventures de Ty et Zane in New Orleans (pas de spoiler sous le cut, c'est juste pour viter de poluer les friends list). )


- The Dead Isle, par Sam Starbuck.
Vous connaissez peut-être l'auteur pour ses excellentes fics dans de nombreux fandons… Hé bien il écrit aussi des romans originaux ! )


LJ!Fail :


- Vous vous en êtes sans doute rendu compte, LJ à encore fait des siennes au cours de la semaine. C'est ce genre de choses qui me fait me féliciter d'avoir déménagé mon journal vers Dreamwidth, non seulement pour la garantie de sauvegarde et de pérennité - autant que puisse en offrir l'internet - qui est je pense meilleure que celle offerte par LJ, mais également car c'est un site globalement bien plus stable que Livejournal et que tout étant encore accessible.
Evidemment, reste l'inconvénients est que la majorité des gens et des communautés sont encore sur LJ, et c'est là que pointent la majorité des liens et que se trouvent encore un grand nombre de discussions…
(Cela dit DW n'est pas parfait non plus... au moment de poster ce long post il a planté... et j'ai perdu la moitié de ce que j'avais écrit. DX)


Les Pt'its liens du web :

- J'ignore si vous avez vu passer le hashtag #RecessionMovie sur Twitter, mais il vaut bien le détour.

- Ue belle interview de Neil Gaiman : Make good art, un an après 

- " ...let’s set aside the Barbie Dolls and the Disney Princesses for just a moment, and let’s show our girls the REAL women they can be." 
Un beau projet photographique et pédagogique de la part d'une maman.

- Old Spock battles New Spock in the greatest car commercial ever
The Force is strong in this one… XD

- Le lumière au fond du placard : R.I.P. Moyen -âge
Une petite BD par Gami qui est de nouveau d'actualité et qui fait chaud au coeur. 
jainas: (Default)
- Je ne me souviens même pas du nom du film, mais je ne peux pas voir le trailer du nouveau film sur le magicien d'Oz ou les affiches dans le métro sans me dire que c'est manifestement de la propagande pour discréditer la sorcière de l'Ouest et qu'en fait c'est le magicien le méchant... La faute à Wicked. :D


- La sortie du film Les Misérables a vivifié le fandom, et même si je ne gardais qu'un souvenir lointain de ma lecture du livre de Hugo (affectueusement surnommé "la Brique" par les lecteurs), j'apprécie beaucoup de redécouvrir l'oeuvre par l'oeil des fans. (Et j'ai eu un gros coup de coeur pour les musiques de la comédie musicale, que je ne connaissais pas jusque là. VO ou VF, Do You Hear the People Sing ou A la volonté du peuple, mon coeur balance...)
Quelques recommendations sur le sujet :

- [personal profile] skygiants a relu Les Misérables pour que vous n'ayez pas à le faire et propose ses commentaires livre par livre. Très divertissant. :)

- Le fandom à bien entendu ses favoris, et [personal profile] lannamichaels à tiré de la Brique une sélection des passages les plus intéressants concernant Enjolras (et Grantaire), dans lesquels Hugo passe son temps à comparer Enjolras à une statut grecque ou à un ange vengeur et à rappeler à quel point il porte beau, tandis que Grantaire se meurt de scepticisme, d'amour à sens unique et d'ivresse à l'arrière-plan.
Inutile de rappeler que ça fini mal, mais les extraits sont très plaisant à lire, et ça donne une meilleure idée de ce que peu bien trouver le fandom dans ce pairing.


- Une nouvelle communauté sur Dreamwidth rassemble toutes les semaines les posts de meta multi-fandom. Je ne lis pas tout, mais c'est toujours intéressant de garder un oeil sur ce qui se dit : metanews.


- À chaque fois que je croise quelqu'un avec un tome du Trône de Fer dans le métro, je me met à fredonner le générique, c'est plus fort que moi. Et Autant vous dire que ça arrive souvent ces temps-çi.


- Chimanda Adichie: Le danger d'une histoire unique. Un TED Talk fascinant. (Mais ne le sont-ils pas tous ?)


- Le concours sur A Calendar of Tales de Neil Gaiman est terminé, et j'ai posté deux illustrations dont je suis correctement satisfaite, on verra bien ce que ça donnera.



J'ai d'autres trucs à raconter, notamment sur mes dernières lectures et l'excellent Cloud Atlas que j'ai été voir dès ça sortie (et que je recommande beaucoup), mais ça attendra un autre post.
jainas: (kara)
Je suis en train de lire A Calendar of Tales, les douze nouvelles que Neil Gaiman a écrites pour un concours en partenariat avec la marque Blackberry.
Gaiman est un artiste et que j'aime beaucoup, et je ne lui reproche pas le sponsoring, il faut bien vivre. Ce qui est plus intéressant, c'est la stratégie de com' de la marque. Plutôt que de simplement faire un film avec Gaiman (et les autres personnalités sponsor) disant à quel point ils aiment utiliser leur téléphone, ils ont également lancé un concours que je trouve très intelligent stratégiquement parlant pour la marque, mais aussi très créatif, un par artiste, dont le but est d'engager les internautes, de les faire participer. Alicia Keys et Robert Rodrigez m'intéressant peu, je vais vous parler du projet de Gaiman.

La première étape a été quand @Neilhimself à posté sur Twitter des questions sur les douze mois de l'année à ses followers, et a choisit une réponse par mois, desquelles il s'est inspiré pour écrire une série de douze nouvelles, qui font entre une et quatre pages.

La seconde étape est le concours : A Calendar of Tales est mis à disposition en ligne, et les internautes ont jusqu'au 11 Mars pour proposer des illustrations pour chaque mois, médium libre. Le concours est largement relayé sur Twitter, promu sur Deviant Art, etc.

Gaiman choisira ensuite son illustration favorite pour chaque mois, et il y aura au final un ebook, une version imprimée en quantité limité, et un mini site pour chaque récit, illustré par l'image choisie.

Je n'ai pas encore fini de lire toutes les nouvelles, mais je les trouves pour l'instant toutes très sympas, et je dois avouer que je réfléchi sérieusement à l'idée de participer. Ce n'est pas seulement la possibilité (maigre) de gagner le concours qui me motive, mais plus le défi artistique et illustratif. Depuis que j'ai terminé mes études et que j'ai un boulot, je ne dessine presque plus, mes peintures et mes crayons se fossilisent doucement, et je n'ai que très rarement l'occasion de vraiment m'atteler à des projets conceptuels et créatifs ou de travailler en média mixte...
Espérer sortir une créa par mois me semble peu crédible, mais je pense que je pourrais sans trop de difficulté illustrer deux ou trois nouvelles parmi celles qui m'inspirent le plus, ça pourrait être un bon défit. (Le défit maximum serait de garder une unité de traitement graphique entre chaque illustration, mais ce ne serait vraiment  intéressant que si je faisais les douze je pense, donc je ne vais probablement pas partir dans cette direction.)


Bon, je m'en vais finir ma lecture, et commencer à prendre des notes pour mes idées.

jainas: (fangirl alert)
Les deux semaines dernières ont été à thème : la famille Gaiman-Palmer.

- Le vendredi 2 j'ai été voir le concert d'Amanda Fucking Palmer à la Maroquinerie... sachant (vive Twitter) qu'elle était aphone et qu'elle avait bien failli décider d'annuler.
S'il y a des choses à savoir sur Amanda Palmer c'est que :
a) elle est un peu fêlé, mais dans le bon sens du terme, le sens créatif qui la pousse à prendre des risque en tant qu'artiste, et à se lancer dans un concert avec 20 % de sa voix, un tas de pancartes, un groupe super et suffisamment d'énergie pour faire se lever un cimetière.
b) ce que ses fans donnent, elle le rend généralement au quintuple.

Amanda Palmer, ou l'art d'un concert sans la voix. )



- Le week-end dernier j'étais aux Utopiales de Nantes, dont l'invité était Neil Gaiman himself, accompagné en prime de Dave McKean.
Après une courte nuit durant laquelle j'ai découvert de nouveaux jeux à boire, j'ai donc fait dédicacer mon tome 1 de Sandman par les deux bonhommes et obtenu une dédicace de mon De Bons Présages qui dit "Brulez ce livre !".
Neil Gaiman, Machines et bouquins. )

Good times. ♥
jainas: (denial)
1. J'ai fini le tome 7 de Téméraire, Crucible of Gold, ce qui signifie que j'ai à présent devant moi de longues années d'attente (probablement au moins une...) et comme j'ai pour mon malheur déjà fait le tour des maigres offrandes proposées par le fandom, je suis condamnée à me languir de manière abject pendant un certain temps
Rflexions divers et rec sous le cut. )


2. A propos de dragons, j'ai profité de mon élan pour regarder How To Train Your Dragon, dont j'avais entendu beaucoup de bien... C'est bien, c'est mignon, mais sans plus. Je regarderais le 2 avec plaisir quand il sortira, mais pas plus.


3. Grand nettoyage de printemps sur feufeu.net )


4. Après un certains nombre de mois de procrastination et un pic d'écriture frénétique j'ai fin le chapitre 6 Oleum et Operam... et je crois bien que c'est un chapitre kick-ass. :D
Maintenant faut résister à l'envie de tout poster maintenant tout de suite et passer par le beta-lecteur, mais bon, il est fini.
Et pour vous consoler de l'attente, voici un ficlet Bruce/Dick que j'ai écrit sur le kink meme (oui, je sais, j'échoue sévèrement sur le plan de l'anonymat... et sur celui du kink également, tout bien réfléchi).


Et des p'tits liens pour la route :

A une poignée d'heure de la fin, le Kickstarter d'Amanda Palmer a dépassé le million de dollars. le succès de ce projet me fait un plaisir fou ! :)

Surveillance cameras observe a fox exploring the Tudor and Georgian rooms of the National Portrait Gallery at night.

Shocking illusion - Pretty celebrities turn ugly! Un effet d'optique très sympa, qui rend un peu le même effet qu'une caricature. Fun !

Oh, the Places You'll Go at Burning Man! Une vidéo poétique basée sur le dernier livreécrit par le Dr. Seuss.

Neil Gaiman Addresses the University of the Arts Class of 2012 Un discours très sympa qui fait le tour du net ces temps-çi... et qui contient en plus un excellent conseil sur le boulot en tant que freelance.

jainas: (kara)
- Tout d'abord l'Arbre à Drabbles de [livejournal.com profile] darkys  a été prolongé jusqu'au 30 Novembre.
NaNoWriMo oblige il était un peu rachitique, mais ça y est, il commence à s'étoffer. En outre le drabble de départ Dr Who que j'ai fourni (qui est d'ailleurs en rapport avec mon wallpaper du moment ♥), j'ai aussi écrits des drabbles Vorkosigan, Star Trek, Torchwood et Glee. Je les posterai ici lorsque l'arbre sera terminé.

- Si vous être un tant soit peu geek et que vous ne lisez pas Blastr, vous devriez vraiment...
Vous sauriez ainsi que le crossover Torchwood / Dr Who tant attendu pour les saisons futures aura bien lieu (hourra ! Ne manque plus que le Maître et mon bonheur sera complet ! :) ), ou vous pourriez admirer les premières photos de la série le Trône de Fer, ou vous auriez découvert qu'un reboot de Buffy mais sans Joss Whedon est dans les tuyaux (cela dit cette nouvelle là je suis sûre que vous vous en seriez passé... Whedon aussi d'ailleurs.)
Ou encore, à défaut, vous pourriez rigoler un bon coup en contemplant les photos de cette mémé super-héroïne. :)

- Sinon, rien à voir mais je trouve la nouvelle marrante : Neil Gaiman et Amanda Palmer, qui étaient fiancés, se sont mariés il y a quelques semaines lors d'un flash-mob surprise. Amanda Palmer, habillée en statue vivante (option mariée) attendait Neil Gaiman sur son trajet matinal, leurs amis proches sont sorti de derrière les buissons où ils se cachaient et l'un d'eux a célébré le mariage. 
C'est quand même très cool.

- Il me semble avoir oublié de les reposter ici, mais pour le défi "au féminin" de [livejournal.com profile] me_li_me_lo  j'ai produit une série d'avatars sur des personnages féminins cool (c'est d'ailleurs de là que vient mon avatar Kara qui accompagne ce post).
Parce qu'elles le valent bien. :)

- Ho, et aussi [livejournal.com profile] rec_rec_rec  a lancé une Quinzaine de la francophonie du 1er au 15 Décembre pour inciter aux recommandations sur des fics en français ! J'ai déjà en tête quelques fics qui méritent qu'on parle d'elles.
En attendant n'hésitez pas à participer ! 
jainas: (Default)

(EDIT) Mais où est la vidéo ??? Pour ceux qui ne la voient pas, un lien direct vers la bande annonce/ présentation du projet The Price


Damn. Si je gagnais ma vie pour de vrai, je n'hésiterais pas une seule seconde à donner pour voir ce projet aller jusqu'au bout...
J'hésite.

Plus d'info (vf) sur fantasy.fr, et la page kickstarter du projet.

*va compter ses sous*
jainas: (Default)
L'increvable meme cool a encore frappé. Voici un petit quelque-chose écrit sur De Bons Présages à la demande de la sémillante [livejournal.com profile] taraxacumoff .
Oui, vous avez bien lu. Famine/Pollution.
Et ce que j'ai réussi à pondre est par contre loin d'être joyeux. Mais franchement... du slash entre deux fléaux apocalyptiques ? C'est la seule manière dont je pouvais l'écrire.


Beds are Burnings
Fandom : De Bons Présages/ Good Omens
Persos : Famine/Pollution
Crédits : pâzamoi
rating : PG-13 je suppose





jainas: (DN really)
J'ai cette prof super sympa en cours d'Innovative Thinking, elle nous a donné un sujet qui me donne vaguement l'impression d'avoir pris une machine à remonter le temps et de me retrouver dans un cours d'art plastique au lycée ou en bts...
Prof : And the brief will be : Create a box and put yourself into it.
Jainas : X_x
autre élève : Coffin !!!!!!
Jainas : ...

Donc je suis en train de me racler le cerveau, j'ai quelques idées qui peuvent être sympa voir même se superposer. La première inclue une boite de Schrödinger, la seconde cette citation de Sandman que j'adore :

" Everybody has a secret world inside of them. All of the people in the whole world, I mean everybody. No matter how dull and boring they are on the outside, inside them they've all got unimaginable, magnificent, wonderful, stupid, amazing worlds. Not just one world, hundreds of them. Thousand maybe. "




jainas: (Default)
 Cher Internet,

Ca y est, j'ai rendu mon mémoire après moultes aventures (la prochaine fois je ferais simple et le ferais relier dans une boutique).
Tu peux donc faire péter les liens sans arrière pensée. :D

PS, pas la peine de me passer la vidéo de l'interview de Gaiman au Colbert Report pour The Graveyard Book, je l'ai déjà vue. Et je suis tout a fait d'accord avec toi cher internet : j'adore  sa voix et son accent, et son merveilleux sens de l'humour et de la répartie... :D Il est trop sexxxyyyy !

a bientôt,

C.

jainas: (Default)
Meme cette foi volé à [personal profile] flo_nelja  :

Commentez à cette entrée et je choisirai trois de vos fandoms, pour que vous postiez vos réponses aux questions suivantes :


1. Comment êtes-vous arrivé dans ce fandom ?
2. Pensez-vous que vous allez y rester, ou partir un jour ?
3. Épisodes/tomes/films préférés, etc ?
4. Participez-vous au fandom (fanfictions, images, discussions) ?
5. Pensez-vous que plus de personnes devraient y entrer ?

Alternativement, vous pouvez me donner trois fandoms pour que je réponde aux questions.
flo_nelja m'a demand : Good Omen, Firefly & Sandman. )
jainas: (fangirl alert)
 Etant donné qu'en l'espace de trois semaines j'ai : lu L'étrange Vie de Nobody Owen (The Graveyard Book), relu American Gods en prélude du recueil de nouvelle Des choses fragiles et enfin dévoré le dernier tome de Sandman Veillé Mortuaire, (qui est par ailleurs magnifique), la tentation d'aller a la séance de dédicace de Neil Gaiman demain (lundi) à la Fnac St Lazare est très très forte.
Je ne suis normalement pas fan des dédicaces, mais pour l'occasion de rencontrer Gaiman ? Je serais totalement partante.

Mais pas de chance, demain j'ai stage et je ne peux pas me permettre d'aller courir les dédicaces. Damned. :p
jainas: (play naked)
Parce que contrairement aux apparences j'écris encore, et que je fais une rechute Good Omens ces temps-ci.
Et pour la première fois, avec NOTES DE BAS DE PAGE INCLUSES !
On arrête pas le progrès.

Mais trêve de blablatage :


Titre : Zoologie
Fandom : De Bons Présages / Harry Potter
Persos : Crowley + surprise
Disclaimer : Pazamoi


Crowley tait trs fier des zoos.  )




jainas: (concise writer)
En ce moment, je suis en train de lire The Sandman : Book Of Dreams, un recueil de nouvelles sur Sandman dirigé par Neil Gaiman, dans lequel une flopée d'écrivains se réapproprient l'univers de Sandman, sa mythologie, certains de ses personnages, pour tisser des histoires longues ou courtes, drôles, graves, parfois effrayantes.
Certaines pourraient être de bonnes fanfictions, d'autres sont tout simplement des nouvelles splendides et âpres qui se trouvent effleurer le domaine du Rêve ou d'un autre Eternel.



En outre, je disais l'autre jour sur un forum, à propos des cross-over : )


Le résultat mathématique de ces deux éléments, c'est que j'ai écrit deux petits drabbles cross-over Sandman / Harry Potter. Qu'est ce que vous voulez, on ne se refait pas.

Dream : Récurrence
Fandom : Sandman, Harry Potter
Persos : Lucien, Voldemort
Longeur : 740
Ces temps-ci, il y a une nouvelle salle dans le pavillon de la récurrence. )

---

Despair : Terre brûlée
Fandom : Sandman, Harry Potter
Persos : Despair, détraqueurs
Longeur : 315
Nul part, dans aucun des mondes, il n'y a de créatures plus proches d'elle, plus semblables. )
jainas: (art)
Pour ceux que ça intéresse, il y a en ce moment à Paris une exposition de dessins originaux de Dave McKean. Principalement des dessins à l'encre et des planches de bande dessiné, ainsi que quelques toiles. L'expo dure jusqu'au jusqu'au 13 Septembre à la galerie Bdartist(e) (c'est Samedi, donc si ça vous tente c'est maintenant ou jamais,) et le monsieur sera aussi en dédicace au même endroit le 4 Octobre.
Pour ceux qui ne voient pas, McKean est l'artiste qui a fait toutes les couvertures de Sandman, et il a très souvent collaboré avec Neil Gaiman sur des bandes dessinées, des livres ou même des films (souvenez vous, Miror Mask). On ne peut pas dire qu'il ait un style graphique très consensuel, mais il est très marquant, et personnellement je me peux pas m'empêcher de trouver son oeuvre assez fascinante.


Et puisque sa venue coïncide avec mon récent regain d'intérêt pour Batman, je me suis acheté cet après -midi la bd Arkham Asylum, magistralement illustrée par ses soins. Disons simplement que son style s'accorde tout a fait à cette plongée dans l'esprit des fous d'Arkham.


Et pour plus d'infos sur l'expo et une interview de McKean, c'est ICI.

Profile

jainas: (Default)
jainas

September 2017

S M T W T F S
     12
3456 789
101112 13 141516
17 181920212223
24252627282930

Syndicate

RSS Atom

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Sep. 19th, 2017 06:56 pm
Powered by Dreamwidth Studios