jainas: (Default)
[personal profile] jainas
AJ'ai un peu participé à l'arbre à Drabbles organisé par [personal profile] drakys durant ce long week-end.
Ca a été pour moi l'occasion de me tester sur de nouveaux fandoms (oui, j'avoue, je suis tombée sur Lilo & Stitch 2 à la télé la semaine dernière, je l'ai regardé et j'ai été inspirée), de me faire la main sur des personnages que j'aime sans jamais les écrire (Amy, le Doyen), ou d'explorer un OT3 qui a pris pas mal de corps ces temps-çi, puisque ce qui était à l'origine sensé être un petit one-shot White Collar "comme ça" pour mon bingo Coup de soleil vient d'atteindre les 10 000 mots et s'est transformé en cours de route en négociation polyamoureuse.
C'est la première fois que j'écris ce genre de pairing, et je suis encore en train de chercher mon équilibre et les dynamiques internes de ce trio particulier, d’où les drabbles.

Enfin bref, un arbre à drabble assez hétérogène, mais qui me change agréablement des one-shots ou des fics à chapitre dans lesquels je suis enferrée en ce moment.


Nouveau paradigme - White Collar - El/Peter/Neal - PG13

Changer la nature de leur relation est à la fois la chose la plus simple et la plus terrifiante que Peter ait jamais faite, lui qui s'est si longtemps considéré comme indubitablement monogame et parfaitement fidèle à sa femme...
"Je suis heureux", a-t-il protesté - plaidé, presque - face à Elisabeth le premier soir où ils ont abordé le sujet. "Je t'aime, El, et je n'ai pas besoin d'aller voir ailleurs !
- Oh, Peter", a sourit El. "J'ai vu comment Neal te regarde. J'ai vu comment tu le regardes. Et je sais bien que tu ne me tromperais jamais... Mais ça ne veut pas dire que c'est impossible."

----

"Tu n’as qu’un mot à dire et on oublie cette discussion..."
Le regard de Neal va de Peter, raide et emprunté sur le canapé, à Elisabeth aux côtés de son mari, beaucoup plus relaxée, ses jambes remontées sous elle. Satchmo choisit cet instant pour venir réclamer son attention et Neal lui gratouille la tête en mode automatique, sans y réfléchir.
"Vraiment ?" Il se lèche les lèvres nerveusement, repose son verre de vin. "Peter, tu viens de me proposer un plan à trois, avec toi et Elisabeth, et tu voudrais que je fasse comme s'il ne s'était rien passé ?" Il sourit d'un coup, ravi et soulagé. "Aucune chance."

---

L’avidité franche dans le regard de Neal fait se nouer le ventre de Peter quand il referme sa main sur le poignet du jeune homme. Mais il ne va pas se laisser distraire pour autant.
"Neal, qu'est-ce qui t'a pris d'y aller sans attendre les renforts, tu aurais pu te faire tuer !
- Tu sais aussi bien que moi qu'ils seraient déjà loin si je ne vous avais pas gagné du temps...
- Tu es un danger public.
- Hé bien punis-moi, alors..."
Neal teste brièvement la prise sur son poignet, et son souffle tressaute. Peter baisse la voix.
"Oh, ne t’inquiète pas, je vais le faire... Et si tu es diligent dans le remplissage de la paperasse, peut-être même que je t'attacherais ensuite..."



Ohana - Lilo & Stitch - Nani - PG

Pas un seul instant de répit. Nani galope de son travail à la maison, avec tout juste un arrêt en cours de route à l'épicerie pour les courses. Une fois rentrée elle doit lancer une machine, ranger, cuisiner, aider Lilo à faire ses devoirs quand elle rentre de son cours de hula, nettoyer, étendre la lessive, re-ranger derrière sa petite sœur et Stitch une fois qu'ils sont couchés.
L'arrivée du petit extraterrestre bleu dans leur vie n'a fait qu'augmenter la charge qui pèse sur elle. Il est déjà difficile d'avoir assez d'énergie pour une petite fille de sept ans, alors si on ajoute à ça Stitch plus deux extraterrestres squatteurs plus disposés à mettre les pieds sous la table qu'à aider, Nani fini ses journées à plat, et trouve à peine le temps de voir un peu David.
Et pourtant, sa famille est plus grande et plus forte qu'elle ne l'a été depuis longtemps, et elle ne regrette pas un instantle jour où Lilo a décidé d'adopter Stitch.


Amaurose - The Big Bang Theory - Amy, (Amy/Sheldon), Penny - PG

Tout à changé pour Amy quand elle a rencontré Sheldon, et par extension le reste du groupe.
Les garçons sont sympas - bien que pas aussi brillant que Sheldon, mais en même temps, qui l'est ? -, mais ce qui fait toute la différence ce sont Penny et Bernadette. Amy n'avait jamais eu auparavant d'ami-filles, et certainement pas une aussi belle et populaire que Penny. Penny et sa blondeur, Penny et ses courbes impeccables, Penny si sûre d'elle, qui l'initie à tous ces rituels secrets de fille qu'elle n'avait jusque là partagé avec personne. Le verre de vin en discutant de choses et d'autres, la cérémonie de l'application du verni à ongle, l'Art ancestral de marcher avec des talons... Bien sûre, Amy sait qu'elle n'est pas tout à fait à la hauteur, mais ça ne l'empêche pas de se sentir excitée et ravie, comme la collégienne qu'elle n'a jamais vraiment été.
Un petit-ami, une Best Friend Forever... Amy est une femme nouvelle.

---

Elle aurait dû le savoir bien sûr, elle est une femme éduquée et intelligence. Et pourtant elle s'est laissé prendre, parce que c'était sa première vraie relation, trop belle pour être vraie, et qu'elle était sans doute aussi amoureuse de l'idée de leur couple que de Sheldon lui-même...
Rétrospectivement elle s'est comporté comme une gourde, et l'embarras fait se crisper ses mains sur ses genoux.
Elle s'est obstiné malgré les signes à attendre de Sheldon plus qu'il ne pouvait donner, a accepté rejet, humiliations fréquentes et frustration sexuelle permanente quand n'importe qui d'autre aurait claqué la porte depuis longtemps. Elle tient à Sheldon, et leur relation intellectuelle est sans pareil, mais elle a fini par réaliser que ce ne sera jamais le cas sur le plan émotionnel, et encore moins physique.
Il est temps d'arrêter d'attendre un miracle qui ne viendra pas.


Juste valeur - Community - Jeff, le Doyen Pelton - PG

Dire que le Doyen Pelton est quelque peu étrange est un euphémisme, mais après tout c'est Greendale, et personne n'est bien placé pour jeter ce genre de pierre.
Même Jeff a fini par accepter sans autre chose qu'un haussement de sourcils les entrées fracassantes sur un air de flamenco (jupe et éventail non-optionnels) et autres prétextes pour se déguiser, les rideaux à motifs dalmatien dans son bureau, et même - mais il refuserait de l'admettre si quelqu'un le lui demandait en face) l'objectification constante dont il est la cible, et les mains occasionnellement baladeuses.
Après tout, c'est toujours agréable que quelqu'un soit conscient de l'effort constant qu'il met à entretenir son corps d'Adonis et l'apprécie à sa juste valeur.


Profile

jainas: (Default)
jainas

July 2017

S M T W T F S
      1
2 345 6 78
91011 12131415
161718 19 202122
23 242526272829
3031     

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Jul. 25th, 2017 06:45 am
Powered by Dreamwidth Studios