jainas: (Default)
- J'ai adopté mon chat hier ! Cacahuète est donc au jour 2 de sa captivité, elle est encore timide, du coup elle dors sous le canapé... mais elle vient faire des câlins, elle mange, elle utilise la litière, elle descend du lit quand on lui dit "non" d'un ton sévère et aussi elle à l'air de se foutre totalement de l'arbre à chat. XD
Là elle dors à côté de moi sur le dos du canapé pendant que je suis sur mon ordi. :)

- Je me suis inscrite à la salle de sport à côté de mon bureau ! L'objectif est d'y aller le midi au moins deux fois par semaine, et au moins une fois par semaine en sortant le soir. J'ai rendez-vous avec le coach pour mettre en place mon programme d'exercice la semaine prochaine. Un plus certain, c'est que les vélos et les elliptiques ont un écran de taille tout à fait acceptable avec accès au web : il faut que je teste si je peux me connecter à mon compte netflix depuis... mais aussi à AO3. XD Sinon je peux toujours reprendre l'écoute de Welcome to NightVale. ^^

- J'ai recommencé à utiliser Twitter... Ça m'arrive de temps en temps, on verra combien de temps ça va durer. ^^

- La semaine dernière a été littérairement très faste. C'était Noël avant l'heure : j'avais totalement oublié que sortaient coup sur coup le tome 3 de la série des Ancillary d'Ann Leckie, Ancillary Mercy... mais aussi Carry On, le nouveau roman de Rainbow Rowell qui raconte la 7ème et dernière année des aventures de Simon Snow à Watford... Le même Simon Snow, Élu magique lourdement inspiré d'Harry Potter sur lequel Cath écrivait des fanfics slash dans Fangirl. XD
J'ai dévoré les deux, les deux sont tops, je suis comblée. <3
Voici déjà ma review d'Ancillary Mercy, je n'ai pas encore écrit celle de Carry On.

- Ça me fait penser qu'il faut que je fasse un post récap de mes lecture, ça fait des mois que j'accumule les reviews Babelio sans les reposter ici...


- Une fanvid Hannibal absoluement kick-ass, Glitter & Gold : le montage est parfait. <3

- Il y a des chansons et des fandoms qui sont fait l'un pour l'autre. Blank space + Death Note = la fanvid parfaite XD

- La bande annonce du christmas Special victorien de Sherlock est tombé. Joli, et pourquoi pas, mais honnêtement je ne suis pas follement emballée. Et le "I made me" de Shelrock me fait penser au "Nothing happened to me, I happened" d'Hannibal... Ce auquel j’adhère totalement pour le second, beaucoup moins pour le premier... on verra ce que ça donne.

- J'ai backé sur Ulule l'édition papier de Comme Convenu, le webcomic très fortement autobiographique en court de création de Laurell, qui explore son expatriation aux États Unis pour créer des jeux vidéos avec une boite dont elle est cofondatrice -mais pas actionnaire-, et les déconvenues progressifs. C'est une bd très prenante et dont beaucoup d'aspects sonnent parois juste, d'un point de vu professionnel mais aussi pour les gens dans des métiers créatifs je trouve. Très intéressant en tout cas.
jainas: (Default)
Sur Dreamwidth, je suis la communauté [community profile] metanews , qui rassemble et poste toutes les semaines un digest de liens vers des discussions meta multifandom d'origines diverses.

Il y avait des choses très intéressantes cette semaine, et en plus d'un grand nombre d'articles sur Mad Max, j'ai également lu un certains nombre d'articles qui gagnent à être partagés, donc je me suis dit que le temps était venu pour un nouveau post de signal boosting et de coup de cœurs divers.

- Why Is Fan Fiction So Powerful?
Cette interview très intéressante avec Rainbow Rowell sur les fandom et l'écriture tranformative nous apprend que l'auteur de Fangirl est en train d'écrire Carry On, la fameuse fic Simon Snow qui fait de Cath une BNF dans le roman, sortie prévue d'ici la fin de l'année. Un roman qui est en fait une fanfic slash épique sur les personnages d'un fandom inventé : c'est à la fois fantastique et incroyablement meta, j'ai hâte de voir ce que ça va donner. <3

- The Mako Mori Test: 'Pacific Rim' inspires a Bechdel Test alternative
Un artice sur Mad Max (qui passe environ un milliard de fois le Beschel Test malgré son peu de dialogues) m'a mené vers un article discutant le moins connu Mako Mori Test (que Mad Max passe également autant de fois qu'il y a de personnages féminins dedans, c'est à dire une bonne douzaine), et plus largement les outils de "mesure du féminisme" d’œuvres, et ce qu'ils impliquent. Intéressant.

- Tentelediable
Vu sur tumblr : un résumé de Daredevil (ou devrais-je dire Tentelediable ?) à la française, à coup de screencaps et de photoshop. Hilarant.

- Saga and Trauma
Un article intéressant qui explore la manière dont le (très bon) comic Saga traite et représente le sujet des PTSD et a établi un dialogue avec des vétérans.

- Temporium
Un podcast historique très sympa que Ces' écoute régulièrement et dont j'ai beaucoup apprécié les quelques épisodes que j'ai écouté pour l'instant.

- @HardSciFiMovies
Un compte twitter très drôle, qui donne des résumés de films en mode "réaliste" hard science-fiction.

- 21 dessins pour vous aider à ne plus faire de fautes
Une série typographique bien pensée.




jainas: (Default)
Ça fait un bon moment que je n'ai pas posté ici, d'abord par manque de motivation et d'énergie (le boulot, etc), mais le moment est venu de faire une série de gros posts récap tirant à hue et à dia comme je les aime.

- Interstellar :
Il tait trs cool ! Je recommande de le voir tant qu'il est encore en salle, c'est un film qui donnera beaucoup moins bien sur petit cran je pense. )

- Agents of SHIELD :
La saison 2 continue de monter en puissance... )

- Hawkeye :
Hawkeye, aka Clint Barton, est un peu par hasard, en dpit (ou grce) son peu de temps d'antenne dans les films devenu un favori du fandom, et vit en parallle une autre vie dans les comics... )

A suivre : Welcome To Nightvale, Person of interest, Doctor Who et d'autres trucs
jainas: (Default)
Un petit round pour finir la liste des fanfics que je recommande sur The Winter Soldier, et puisque le temps est de nouveau aux X-men, quelques fics dans cet univers également (rien de spécifiquement post Days of Future Past toutefois, je n'ai encore rien trouvé en la matière, n'hésitez pas à poster vos recommandations dans les commentaires si vous en avez...).



MCU/ Captain America 2

Steve Rogers at 100: Celebrating Captain America on Film, par eleveninches, Febricant, hellotailor, M_Leigh, neenya, tigrrmilk
“Heil Hydra,” the enemy agent shouts.
“Heil this, motherfucker,” says Captain America, shooting off a rocket.
Steve and Bucky find out Hollywood has been busy since they went away. A historical survey, including but not limited to: one set of exploded genitals, a brief interlude in France, Mel Gibson and other masterworks of casting, eight Academy awards, several dinosaurs, and something Tony Stark has ominously dubbed “the masterpiece.” Art included.


Une incroyable fic à six mains en forme de meta, qui explore à coup de fausses affiches de film, de dissertations érudites genre les Cahiers du Cinéma et de reviews ce que pourraient-être les films réalisé sur Capitaine America si ce dernier avait réellement existé et avait pris sa place au panthéon de la pop-culture moderne. Un délice et un exemple parfait de ce que le fandom et les fanfics peuvent offrir de meilleur.


ἀγορά, par shakeskp
Steve Rogers donnera une conférence ce mercredi au sujet de son travail artistique avant et pendant la guerre.
Conférence réservée aux étudiants en art. Venez nombreux.

En français !
Une toute petie fic, également en forme de meta, qui aborde des thèmes de sexualité différente et combine deux choses que j'adore : Cap défenseur de la justice sociale et les points de vue extérieurs. Combo plus que réussi. :)


Make one dream come true (you only live twice) par beardsley
Five times the Winter Soldier evaded capture.
In which there are tuxedoes, vodka martinis (shaken, not stirred), fakeout makeouts, massive property damage, a shark pit, and Steve has an Ursula Andress moment. But mostly, in true James Bond fashion, villains are seduced to the side of good.

Dans lequel Steve Roger met des smokings et fait des choix stratégiques plus que douteux (mais tout est bien qui fini bien quand même). Un Steve/Bucky très fun et pourtant traité sérieusement malgré le potentiel de dérapage vers quelque chose de plus léger, bien écrit et bien mené. Ignore Cap 2.



X-Men

Pantheon, par Yahtzee
In the year 96 AD, all Rome is aware that their gods have begun to Mark certain people with their gifts -- the healing power of Apollo, the metal control of Vulcan, the deathly touch of Pluto, or the mental powers of Minerva. When those gifts fall to slaves or barbarians instead of the Romans themselves, strict control is necessary.
Then a gladiator from Judea meets an enslaved scribe from Britannia, and the repercussions will shake the Empire itself.


Encore un AU fleuve et renversant de la part de l'auteur de Anarchy In the UK (que j'avais déjà recommandé par le passé).
L'idée de transposer les personnages et leurs pouvoir dans la Rome Antique est très bien pensée et très bien réalisée, le scénario est prenant et autant que je puisse en juger avec mes faibles connaissance historiques sur la période, sans incohérence honteuse voir même plutôt bien renseigné sur la Rome Impériale, si on choisissait d'y rajouter des mutants.
La relation entre Charles et Erik est centrale à l'histoire, mais elle reste un élément d'un scénario bien plus ambitieux qui fait appel à la majorité des X-men et leur donne à tous leur rôle à jouer. Vu la taille de celle là, je recommande la lecture sur Kindle.
Le seul point qui m'a fait tiquer est que plutôt que Charleius, Charles aurait sans doute dû s'appeler Carolus, mais bon comme vous le voyez ce n'est pas grand chose.


Iolaus, par fengirl88
He calls Erik my friend and the words resonate with a meaning only Charles can hear. There's a dangerous pleasure in it, that hidden meaning he longs to be able to share with Erik. Maybe one day, or one night, he'll find a way to tell him. But time is running out and he hasn't done it yet.

Un gros one-shot Charles/Eric post First Class. Je l'avais déjà lu il y a longtemps, mais je suis retombé dessus et j'aime toujours. Je me souvenais très distinctement de tous les passages de Charles pendant ses études à Oxford et son amitié un peu ambigüe avec Reginald, l'importance des références littéraires dans la fic. Et bien entendu des échecs.


jainas: (DN really)
Je me rend compte que mon LJ est un peu mort ces temps-çi, mais je suis absolument surmenée en ce moment et je n'ai ni le temps ni l'inspiration de produire quoi que ce soit d'un tant soit peu élaboré... Mais une MAJ point par point devrait être à ma portée.

- Le chapitre 10 d'O&O est toujours en correction, ma beta-lectrice ayant des obligations en ce moment qui font que ce n'est pas la priorité. Il va finir par arriver, mais de toute manière vu le temps que j'ai mis pour l'écrire j'ai décidé que ce n'était pas quelques semaines de plus ou de moins qui allaient changer la face du monde.

- Je poke vaguement mes prompts de Noël restants (oui je sais, on est en mai), sans parvenir à grand chose. J'ai quelques 2700 mots d'écrits sur le prompt de Marienska qui voulait du team-bonding pas cucul sur les Avengers. Ca ignore les évènements de Capitaine America 2 puisque je l'ai commencé bien avant la sortie du film, et je ne sais pas trop où ça va. J'hésite entre le poster tel quel et entre le mettre dans un coin en attendant que l'inspiration frappe pour lui trouver une suite.

- A propos de Capitaine America: the Winter Soldier, j'ai été très agréablement surprise par le film dont je n'attendant pourtant rien de bien spécial : il y a de très bonnes évolutions psychologiques, plein de personnages secondaires bien campés et relativement subtils et un scénario qui semble certes plus ou moins tiré d'un épisode de Person Of Interest (hé oui, attendez vous à voir fleurir les oeuvres autour du thème de la surveillance globale dans les prochaines années, c'est à la mode) mais qui est marche néanmoins plutôt bien.
J'ai aussi beaucoup apprécié de voir approfondir les coulisses de la révélation sur l'HYDRA dans Agents of Shield. Pour ceux qui ne suivent pas, la série s'est bien améliorée, on s'attache à l'équipe, et la manière dont elle continue à construire l'arrière-plan de l'univers Marvel et les retombées globales des films me plait beaucoup.

- Une autre série qui me fait pousser des petits cris de ravissement est Hannibal, qui s'enfonce plus fermement dans l'univers alternatif (en tuant par exemples des gens pourtant présents dans les bouquins de Harris) mais qui reste merveilleusement pensée et subtile et référentielle. L'évolution du scénario bien entendu, mais aussi la recherche des décors, les cadrages, la photographie les nuances dans la manière dont les personnages s'habillent (je pourrais écrire un roman sur les nouveaux choix vestimentaires de Will), l'attention aux détails, à la symbolique des chromies, les micros expressions de Mads Mikkelsen... tout cela fait que les épisodes sont passionnants et que ça reste un plaisir à regarder et analyser.
Je trouve aussi cette saison 2 un peu moins horrible dans le gore, ou alors je m'y suis acclimaté. Elle reste bien entendu macabre et volontairement, grotesquement morbide au sens littéral du terme et il m'arrive de détourner le regard, mais ce n'est pas aussi rédhibitoire qu'en saison 1, et je pense qu'il y a eu un subtil glissement dans la nature du gore représenté qui semble peut-être un peu moins gratuit, ou est plus infusé du regard d'Hannibal... Je ne sais pas trop.



J'ai aussi eu une longue discussion avec Sevenswells sur facebook, qui s'irritait du fait que la série codifie la relation entre Hannibal et Will avec des marqueurs de séduction romantique, tout en déniant toute ambiguité dans la relation...
Je n'étais pas tout à fait d'accord avec cette analyse... mais mon avis a évolué un peu depuis car la relation Will/Hannibal est devenue encore plus ambiguë... Tellement d'ailleurs que je ne suis plus certaine qu'on puisse le qualifier de queerbaiting tant c'est sensible dans la série et tant Bryan Fuller ne s'en cache pas.
L'échange m'a toutefois fait coucher sur le papier une théorie que je rumine depuis un moment sur la nature de ce que fait Hannibal (à part encourager le potentiel meurtrier de ses patients pour le fun) et son parallèle distordu avec la figure de Pygmalion... Je vous le partage plus ou moins tel quel :

Hannibal c'est Pygmalion, mais un Pygmalion dont la 'statue' de dpart est un tre humain, qui rsiste ces changements qu'il veut lui imposer. )
jainas: (Default)
- Je ne me souviens même pas du nom du film, mais je ne peux pas voir le trailer du nouveau film sur le magicien d'Oz ou les affiches dans le métro sans me dire que c'est manifestement de la propagande pour discréditer la sorcière de l'Ouest et qu'en fait c'est le magicien le méchant... La faute à Wicked. :D


- La sortie du film Les Misérables a vivifié le fandom, et même si je ne gardais qu'un souvenir lointain de ma lecture du livre de Hugo (affectueusement surnommé "la Brique" par les lecteurs), j'apprécie beaucoup de redécouvrir l'oeuvre par l'oeil des fans. (Et j'ai eu un gros coup de coeur pour les musiques de la comédie musicale, que je ne connaissais pas jusque là. VO ou VF, Do You Hear the People Sing ou A la volonté du peuple, mon coeur balance...)
Quelques recommendations sur le sujet :

- [personal profile] skygiants a relu Les Misérables pour que vous n'ayez pas à le faire et propose ses commentaires livre par livre. Très divertissant. :)

- Le fandom à bien entendu ses favoris, et [personal profile] lannamichaels à tiré de la Brique une sélection des passages les plus intéressants concernant Enjolras (et Grantaire), dans lesquels Hugo passe son temps à comparer Enjolras à une statut grecque ou à un ange vengeur et à rappeler à quel point il porte beau, tandis que Grantaire se meurt de scepticisme, d'amour à sens unique et d'ivresse à l'arrière-plan.
Inutile de rappeler que ça fini mal, mais les extraits sont très plaisant à lire, et ça donne une meilleure idée de ce que peu bien trouver le fandom dans ce pairing.


- Une nouvelle communauté sur Dreamwidth rassemble toutes les semaines les posts de meta multi-fandom. Je ne lis pas tout, mais c'est toujours intéressant de garder un oeil sur ce qui se dit : metanews.


- À chaque fois que je croise quelqu'un avec un tome du Trône de Fer dans le métro, je me met à fredonner le générique, c'est plus fort que moi. Et Autant vous dire que ça arrive souvent ces temps-çi.


- Chimanda Adichie: Le danger d'une histoire unique. Un TED Talk fascinant. (Mais ne le sont-ils pas tous ?)


- Le concours sur A Calendar of Tales de Neil Gaiman est terminé, et j'ai posté deux illustrations dont je suis correctement satisfaite, on verra bien ce que ça donnera.



J'ai d'autres trucs à raconter, notamment sur mes dernières lectures et l'excellent Cloud Atlas que j'ai été voir dès ça sortie (et que je recommande beaucoup), mais ça attendra un autre post.
jainas: (denial)
Voilà une idée qui me trottait dans la tête depuis quelques mois, à chanter bien entendu sur l'air de My favorite Things. :D
C'est un peu mon hymne au fandom. (Je me suis arrêté à trois, mais je suis sûre qu'on pourrait faire des tonnes de couplets... ^^)

The Sound of Fandom

Robots and angels, and blue spinning boxes,
Doctors! And Madmen! And all that spacy stuff...
Old enemies, dystopia, “what if”...
These are a few of my favorite things!

Magic and demons, werewolves and creatures,
Monsters! and vortex! and new species abound...
Talking dragons, the Shire in the spring...
These are a few of my favorite things!

Three thousand k fics and sweet shiny drabbles,
Slash tropes! and AU! Angst and fluff all around...
Epic bromances, true love and frienships...
These are a few of my favorite things!

When the dog bites
When the bee stings
When I'm feeling sad
I simply remember my favorite things
And then I don't feel so bad


Maintenant, il faut que quelqu'un de musical l’enregistre. :D

Profile

jainas: (Default)
jainas

October 2017

S M T W T F S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Syndicate

RSS Atom

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Oct. 20th, 2017 05:55 pm
Powered by Dreamwidth Studios